Bonus mobilier et électroménager: extension et augmentation du plafond des dépenses à 16 000 euros

Une manœuvre qui satisfait Assarredo et Federmobili, en donnant une impulsion et un élan à tout le secteur de l'ameublement.

bonus meubles et bonus eau 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La loi de finances 2021 prévoit non seulement la prolongation de la prime à l'ameublement et à l'électroménager, mais aussi l'augmentation du plafond des dépenses qui est porté à 16 mille euros, contre les 10 mille prévus jusqu'en 2020. Une autre nouveauté importante incluse dans la loi budgétaire 2021 est l'introduction de la prime à l'eau, égale à 1 000 euros, pour le remplacement des appareils sanitaires, des robinets et des pommes de douche par de nouveaux appareils à débit réduit.
Extrêmement satisfaits des résultats obtenus par les associations professionnelles, en premier lieu Assarredo et Federmobili, qui considèrent ces mesures comme essentielles pour donner un élan et une impulsion à l'ensemble du secteur de l'ameublement.
Le président d'Assarredo Maria Porro et le président de Federmobili Mauro Mamoli ont déclaré dans une déclaration commune : "Depuis son introduction, le bonus mobilier s'est révélé être un outil utile et apprécié tant par les familles que, bien sûr, par les entreprises du secteur. Le relèvement du plafond des dépenses de 10 000 à 16 000, demandé et soutenu par Federmobili Confcommercio per Imprese per l'Italia et Assarredo de FederlegnoArredo et inclus dans la Manœuvre 2021, est donc la reconnaissance de la validité de la mesure et sanctionne le changement de perspective imposé par la pandémie vers la maison. Un lieu qui s'est soudainement transformé en bureau, en salle de classe et en espace de partage constant entre tous les membres de la famille, souvent contraints de revoir la disposition des pièces ou de changer le mobilier pour répondre à de nouveaux besoins".

 

Prime meubles et appareils électroménagers 2021


La prime à l'ameublement consiste en une déduction Irpef pour l'achat de meubles et de gros appareils électroménagers de classe non inférieure à A+ (A ou plus pour les fours et les laveuses-sécheuses), pour meubler un bien en rénovation. La déduction est calculée sur un montant maximum qui, jusqu'en 2020, était de 10 000 euros et qui, à partir de 2021, passera à 16 000 euros. Ce montant comprend également les éventuels frais de transport et de montage. Le remboursement de 50 % des dépenses s'effectuera avec une déduction divisée en dix annuités d'un montant égal.  La date d'achat des meubles et des appareils doit être postérieure à la date de début des travaux de rénovation. Pour accéder au Bonus Mobilier, les paiements doivent être effectués par virement bancaire ou par carte de débit ou de crédit.
La loi de finances 2021 a également étendu l'écobonus avec les taux de 50 et 65 %, la prime de façade, la prime verte et le superbonus de 110 %. Afin de soutenir l'un des secteurs les plus touchés par la pandémie, celui des installateurs d'expositions et d'événements, une exemption a également été fixée pour les installateurs d'expositions et d'événements du paiement de la première tranche de 2021 IMU sur les propriétés.
"De 2013 à ce jour, la prime à l'ameublement a été utilisée par 200 000 bénéficiaires par an, ce qui démontre qu'il s'agit d'une mesure capable de faire bouger le marché intérieur. Le bonus eau - explique FederlegnoArredo - s'inscrit dans une vision plus large que la Fédération a de la durabilité et des économies de matières premières : à côté de l'efficacité énergétique de l'immobilier, l'efficacité de l'eau est l'autre pièce essentielle. L'exonération des paiements de l'IMU pour les monteurs, qui sont au point mort depuis février, avec des pertes de chiffre d'affaires de près de 90 %, bien que nous soyons conscients que ce n'est pas la solution à tout, est quand même une intervention qui va dans le bon sens".  


TAGS


Partager sur les réseaux sociaux

Articles connexes